Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Réflexions théologiques et environnementales sur l'actualité

Coup de gueule

Géricault Le radeau de la Méduse
Géricault Le radeau de la Méduse

Renvoie la foule !

Luc 9.11-17

10A leur retour, les apôtres racontèrent à Jésus tout ce qu’ils avaient fait. Il les emmena et se retira à l’écart du côté d’une ville appelée Bethsaïda. 11L’ayant su, les foules le suivirent. Jésus les accueillit ; il leur parlait du Règne de Dieu et il guérissait ceux qui en avaient besoin.

12Mais le jour commença de baisser. Les Douze s’approchèrent et lui dirent : « Renvoie la foule, qu’ils aillent loger dans les villages et les hameaux des environs et qu’ils y trouvent à manger, car nous sommes ici dans un endroit désert. » 13Mais il leur dit : « Donnez-leur à manger vous-mêmes. » Alors ils dirent : « Nous n’avons pas plus de cinq pains et deux poissons… à moins d’aller nous-mêmes acheter des vivres pour tout ce peuple. » 14Il y avait en effet environ cinq mille hommes.

Il dit à ses disciples : « Faites-les s’installer par groupes d’une cinquantaine. » 15Ils firent ainsi et les installèrent tous. 16Jésus prit les cinq pains et les deux poissons et, levant son regard vers le ciel, il prononça sur eux la bénédiction, les rompit, et il les donnait aux disciples pour les offrir à la foule. 17Ils mangèrent et furent tous rassasiés ; et l’on emporta ce qui leur restait des morceaux : douze panier

Hier au culte à la messe, quel que soit le nom de l’office chrétien auquel on peut assister, ce texte a été lu, médité…

Moi aussi, j’ai écouté un sermon de bonne tenue, simple, convaincant, avec des témoignages personnels du pasteur…. Et pourtant… un grand malaise naissait en moi… l’actualité violente du texte était passée sous silence.

Tout se passait comme si la communauté, fort sympathique au demeurant, vivait tranquille sur une planète où il n’y a chaque jour aucune guerre, aucun réfugié qui se noie en méditerranée, aucun manifestant dans les rues de France, aucun sdf dans nos villes, aucune victime d’épidémies et d’empoisonnement de l’environnement, aucun viol de femmes et d’enfants, aucun(e) prostitué(e) poussé(e) par la nécessité à se vendre…

Renvoie la foule !

Comme Marie-Antoinette en 1789, l’Europe de 2016 et d’autres Etats disent la même chose aux milliers d’hommes et de femmes qui ont faim parce que le soir est venu sur les contrées qu’ils habitent.

Comme de tout temps, ceux qui ont se protègent du manque de ceux qui n’ont pas ou n’ont plus.

Comme de tout temps, vaut mieux envoyer les troupes qu’ouvrir les mains, les portes et les fenêtres.

Mieux vaut rentrer chez soi et oublier se qui se passe dehors….

Donnez leur à manger vous-mêmes !

Pas d’échappatoire ! C’est à eux-mêmes que sont renvoyés les bons disciples, à leur incapacité d’ouvrir les yeux, mais aussi…. leur propre manque, leur faiblesse et leur impréparation….

Ouvrir les yeux sur le peu que l’on a et qui peut se multiplier ???? Scandale ! Et la préférence nationale, ethnique, religieuse, culturelle ? Et puis, y’a des gens pour cela, non ?

Alors nous ce matin, après qu’on ait, hier, pieusement commémoré les morts de Verdun… qui va éviter qu’il y en ait encore des milliers au large de la Turquie, de la Grèce, de la Lybie et d’ailleurs ?

DS. 30 mai 2016

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article